Concepteur d’espaces à vivre

Accueil > Blog

Oui ! Au NON RAMASSAGE de feuilles !

-
L’Automne arrive et avec lui une multitude et une explosion de couleurs ! Nos amis Canadiens l’appellent d’ailleurs « L’Eté Indien » est pour cause !
-
-

Cependant, cette saison aux mille couleurs et trop souvent associée « au ramassage de feuilles » ! Mais rassurez vous cette « corvée » est tout bonnement inutile, nous allons vous expliquer pourquoi, il est essentiel voire primordial de ne PAS RAMASSER les feuilles mortes.
-

En laissant les feuilles mortes au sol, vous contribuez et favorisez la biodiversité ! En effet, les insectes, certains pollinisateurs et autres auxiliaires s’installent dans nos extérieurs et nos jardins pour passer l’hiver. Alors pourquoi ne pas leur donner un p’tit coup de pouce !
-

Les intérêts sont multiples, tout d’abord pour les petits animaux et les insectes . D’après Dan Kraus, biologiste principal en conservation au Conservation de la Nature Canada, « les crapauds, les grenouilles et de nombreux pollinisateurs, vivaient autrefois dans des forêts et ont évolué pour hiberner sous les feuilles mortes ». Ces feuilles constituent une protection pendant les mois d’hiver et c’est également un habitat naturel pour les papillons, les mites. Ce qui constitue une source nutritive pour les oiseaux.
-

Puis pour Enrichir le sol, en effet, les feuilles mortes forment un paillis qui en se décomposant améliorent et enrichissent le sol. Ce qui permet de Capter le carbone. Le sol emmagasine une partie du carbone contenu dans les feuilles lors de la décomposition. Ce qui fait de votre jardin un puits de carbone, qui est un processus naturel ! Mais surtout, grâce à cette pratique, nous laissons la nature suivre son cours !
-

Vous pouvez également laisser des branches au sol car ces dernières constituent également des espaces refuges pour de nombreux insectes.
Ne pas tailler vos plantes ! En effet, les graines et fruits restant seront une source d’alimentation pour de nombreux oiseaux tels que les chardonnerets, les geais et les mésanges (les mésanges sont de grandes consommatrices de chenilles processionnaires).
-

Il est selon nous essentiel de fournir des habitats propices à la faune, afin de faire de votre extérieur, de votre jardin un véritable lieu de vie !
-

Alors n’aillez pas honte de votre inaction dynamique, la nature vous en remerciera !
-</font color

Audrey Hennequin

Source : Conservation de la nature Canada